Nous attaquons aujourd’hui le troisième et dernier jour de notre périple à Rome ! Si vous avez manqué le début de notre voyage, vous pouvez retrouver ici les premières parties du séjour :

Trois jours à Rome #1 : découverte des monuments emblématiques

Trois jours à Rome #2 : du Vatican au château Saint-Ange

Pour cette dernière journée, on s’est demandé ce qui nous permettrait de voir un maximum de choses en un minimum de temps. Nous avons fait beaucoup de visites jusqu’à présent et on souhaitait vraiment rentabiliser nos derniers instants à Rome pour diversifier au maximum les découvertes. On s’est finalement dit qu’une visite à pied du centre historique serait une bonne solution ! Histoire de mêler à la fois découverte de la ville et sites emblématiques. Personnellement, j’adore créer ces itinéraires personnalisés dans les différentes villes que nous visitons. En plus de nous faire découvrir les grands incontournables touristiques, ils permettent de saisir vraiment l’atmosphère et l’âme des lieux que l’on traverse.

Visiter Rome à pied : mon itinéraire dans le centre historique

Rome est une ville très étendue. Pour cette promenade, nous avons préféré nous concentrer uniquement sur le centre historique qui  regroupe à lui seul de très nombreux sites emblématiques. Si vous passez peu de temps à Rome, cet itinéraire vous permettra de voir l’essentiel de Rome ainsi que son atmosphère et sa célèbre Dolce Vita 🙂

L’itinéraire peut remplir une journée complète ou plusieurs jours si vous décidez en plus de visiter certains monuments. Étant donné que nous avons étalé les visites au cours des deux journées précédentes, nous avons préféré profiter tout simplement de l’animation des rues et prendre le temps de flâner entre les monuments et les petites boutiques de souvenirs. Voici donc le fameux parcours de visite ! Environ 5 kilomètres de marche dans le centre historique de Rome avec des arrêts sur les site touristiques incontournables :

Bon à savoir : C’est un itinéraire de visite qui peut être 100% gratuit ! Les simples curieux pourront profiter d’une promenade très agréable dans le centre-ville de Rome tandis que les autres pourront également choisir de visiter les différents sites et monuments qui jalonnent le parcours. Bref, l’itinéraire est 100% personnalisable 🙂

Étape 1 : Le Circus Maximus

L’ancien stade de la ville antique marque le point de départ de cet itinéraire. Même s’il ne reste plus rien de la structure de l’édifice, la surface qu’il représente encore aujourd’hui nous laisse imaginer à quel point les Romains voyaient les choses en grand et le nombre impressionnant de spectateurs qu’il pouvait accueillir.

Étape 2 : Le mont Palatin

Situé juste derrière le stade, cette colline offre une promenade très agréable sur les hauteurs de Rome. A la fois site archéologique (on y trouve les vestiges des palais impériaux antiques) et parc arboré, le mont Palatin a la particularité d’offrir de très belles vues sur la ville située en contrebas, mais également sur le Colisée et sur le forum romain qui le bordent. Pour ceux qui ne souhaiteraient pas y entrer, vous pouvez continuer sur la Via Celio Vibenna et admirer l’arc de Constantin ainsi que les vestiges de la voie romaine qui se trouvent tous les deux aux pieds du Colisée.

Vue de Rome depuis le Palatin.

Étape 3 : Le Colisée

Symbole par excellence de l’antiquité romaine, le Colisée est le second monument le plus visité de Rome juste derrière la basilique Saint-Pierre du Vatican.

À lire aussi – Visiter le Colisée : quelques conseils pour une visite inoubliable

Remontez ensuite le long de la Via dei fori imperiali. Cette avenue est bordée à gauche par quelques édifices du forum romain, la place centrale de la ville antique dédiée à la politique et au commerce. Un peu plus loin sur la droite, on peut à percevoir les vestiges des forums impériaux  construits à la gloire des empereurs romains. Ne loupez pas la fameuse colonne de Trajan qui se détache du panorama par sa blancheur et son très bon état de conservation. Pour la petite histoire, la hauteur de la colonne représente très exactement la hauteur de terre qu’il a fallu déblayer afin d’ériger le forum de l’empereur Trajan.

Étape 4 : La piazza Venezia et le monument à Victor-Emmanuel II

Cet immense bâtiment est plutôt récent puisqu’il a été construit entre 1885 et 1911. Il commémore l’unification italienne et Victor-Emmanuel II qui a été le premier roi de l’Italie unifiée. Le monument se situe sur la Piazza Venezia et il est réellement impressionnant de grandeur et de blancheur. L’entrée y est gratuite et on peut même monter en haut sur les terrasses pour admirer la superbe vue sur Rome. Remontez ensuite sur la Via del Corso pour entrer véritablement dans le cœur du centre historique avec ses petites rues étroites bondées de touristes.

Le monument à Victor Emmanuel II.

Étape 5 : La fontaine de Trevi

En libre accès au public à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, cette fontaine est littéralement prise d’assaut à longueur de journée ! Préparez-vous à jouer des coudes pour pouvoir vous en approcher et n’oubliez pas d’y jeter une petite pièce comme le veut la tradition 🙂

Étape 6 : La colonne de Marc-Aurèle

Quelques rues plus loin se trouve un autre joyau de l’Antiquité sculptée à la fin du premier siècle de notre ère. La colonne de Marc-Aurèle célèbre les victoires de l’empereur contre les peuples Germain du nord de l’Europe (ce qui devrait rappeler quelques souvenirs aux fans du film Gladiator !).

Étape 7 : Le temple d’Hadrien

Même s’il ne reste plus qu’une seule colonnade visible de ce temple, il y a réellement de quoi être impressionné par ses dimensions d’origine ! Il est aujourd’hui intégré au bâtiment qui abrite le siège de la bourse de Rome.

 

Étape 8 : Le Panthéon

Pour rester dans la lignée des temples romains, on trouve quelques mètres plus loin le célèbre Panthéon. Construit au premier siècle av. Jésus Christ, le Panthéon est le temple le mieux conservé qui nous soit parvenu à ce jour. Son exceptionnel état de conservation est dû à sa transformation en église au cours du VIIe siècle. L’entrée dans le Panthéon est totalement gratuite, alors ne vous en privez pas !

Étape 9 : la Piazza Navona

En empruntant la via Giustiniani, on débouche un peu plus loin sur l’immense Piazza Navona. On pénètre ici dans un tout nouveau pan de l’histoire de la ville éternelle : les fontaines au centre de la place ont été érigées aux XVIe et XVIIe siècles. Nous avons profité avec Florian d’une petite pause sur la place pour déguster une excellente pizza. Car les terrasses ne manquent pas par ici pour boire un verre ou casser la croûte ! On peut également prendre le temps de flâner parmi les nombreux peintres et artistes de rue qui font le spectacle sur la place tout au long de la journée.

Étape 10 : le pont Sant’ Angelo

En repartant vers le nord sur la via dei Coronari, nous finissons par gagner les bords du Tibre. Il suffit alors d’enjamber le pont Sant’ Angelo pour se rendre à deux pas de la cité du Vatican.

Étape 11 : le château Saint-Ange

À la frontière entre Rome et le Vatican, le château Saint-Ange a lui aussi traversé les siècles jusqu’à notre époque. D’abord tombeau de l’empereur Hadrien durant l’antiquité, puis bâtiment défensif et militaire au Moyen-Age et enfin résidence des Papes et prison, la visite très riche de ce château offre en prime une très belle vue sur la ville. Pour plus d’infos sur la visite du château Saint-Ange, vous pouvez consulter cet article.

Le soleil se couche sur le château Saint-Ange et le pont Sant’Angelo.

Étape 12 : la place Saint-Pierre et la basilique Saint-Pierre du Vatican

Pour terminer en apothéose ce parcours piéton, nous débouchons maintenant sur la superbe place Saint-Pierre. En fonction de l’heure à laquelle vous passerez par ici, l’affluence peut être tout à fait différente. À la tombée de la nuit, nous avons eu la chance de découvrir une place quasiment déserte, en contraste total avec ce que nous avons découvert la veille ! Quel bonheur de pouvoir déambuler librement et d’admirer à notre guise la colonnade ainsi que la basilique Saint-Pierre. Pour plus d’infos sur la visite de la basilique, vous pouvez consulter cet article.

Et voilà ! Si vos pieds survivent à ce parcours, vous devriez avoir un bon aperçu des plus beaux sites touristiques de Rome ! Mais la ville éternelle cache encore de nombreux joyaux. Je ne sais pas s’il est possible de véritablement tout connaître de Rome… Il faut en tout cas bien plus d’un voyage pour en faire le tour ! En trois jours, la liste des choses que nous n’avons pas eu le temps de faire est encore bien longue ! Je pense notamment à la fameuse galerie Borghèse, à la Chapelle Sixtine, aux termes de Caracalla, aux marchés de Trajan et à la célèbre via Appia… D’ailleurs, n’hésitez pas à partager dans les commentaires vos endroit préférés ou secrets de la ville éternelle 🙂 Quant à nous, il faudra très certainement qu’on y retourne !

Quelques liens utiles pour organiser un voyage à Rome


Auteur

Amoureuse des voyages et de la découverte, je partage sur mes blogs mes expériences et mes souvenirs de voyage pour vous inspirer et je l'espère, vous dépayser ! Continuons l'aventure ensemble sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire