Nous voici de retour à Rome pour la suite de notre périple ! Si vous avez manqué le début du voyage, la première partie de cette escapade est à lire ici  :

Trois jours à Rome #1 : À la découverte des monuments emblématiques

Le programme de cette seconde journée est plutôt simple : nous passerons la journée entière au Vatican en visitant le matin la basilique Saint-Pierre et l’après-midi les musées du Vatican. C’est donc une journée très chargée qui nous attend ! Personnellement j’attendais avec beaucoup d’impatience la célèbre Chapelle Sixtine… Mais parfois, il faut malheureusement savoir composer avec quelques imprévus ! Nous avons dû modifier nos plans en milieu de journée et nous orienter vers d’autres visites et activités. Au final, nous avons passé une superbe journée, toujours sous le soleil et encore plus sous le charme de cette merveilleuse ville !

Mais pour l’instant, la journée débute comme prévu au Vatican et plus précisément à la basilique Saint-Pierre 🙂

Le Vatican – Dans la foule de la basilique Saint-Pierre

Nous étions prévenus et le Routard était catégorique à propos de la visite de ce monument emblématique. La foule y est véritablement impressionnante tout au long de la journée, excepté à l’aube à l’ouverture (à sept heures du matin !). Lorsque nous sommes arrivés en début de matinée, la file d’attente était déjà énorme. La première difficulté a donc été de retrouver l’extrémité de la file sur l’immense place Saint-Pierre. S’en est suivie une bonne heure d’attente sous un superbe ciel bleu avant de pouvoir enfin pénétrer dans le saint des saints. Le temps passe finalement assez vite. Il faut dire que l’on ne manque pas de choses à admirer : la colonnade du Bernin et ses quelques 140 statues sont  une attraction à elles seules.

En attendant dans la file d’attente, je me suis sincèrement demandé comment le flux des visiteurs pouvait être géré une fois à l’intérieur de la basilique. J’ai très vite eu ma réponse une fois passé le porche d’entrée. Il n’y a tout simplement pas de gestion de flux. La basilique accueille tout au long de la journée autant de monde qu’elle le peut à l’intérieur de ses murs. Il s’agit du seul vrai bémol de cette visite car l’édifice en lui-même est tout simplement ma-gni-fique. En dehors de toute considération de religion, il est tout simplement impossible de rester insensible face à ce monument. J’ai été particulièrement frappée par les dimensions de la nef ainsi que par la hauteur des plafonds. Quant à la richesse des décorations, il s’agit d’un véritable chef d’oeuvre.

Quelques conseils pratiques pour la visite de la basilique Saint-Pierre :

- Si vous êtes agoraphobe, fuyez 🙂
- L'entrée à la basilique est gratuite pour tous. Une fois à l'intérieur, il est possible de monter au 
sommet de la coupole pour profiter d'une vue plongeante sur la place Saint-Pierre et le Vatican 
(4€ / pers.).
- En haute saison, il n'est pas rare que l'attente à l'extérieur atteigne les deux ou trois heures. 
Pour éviter cela, il existe deux solutions : les billets coupe-file ou la visite guidée. On trouve 
d'excellents tarifs en ligne pour les billets coupe file (ici avec audioguide ou là, avec l'accès 
inclus au sommet de la coupole). De même pour les visites guidées, il est possible de réserver des 
visites en français avec coupe file ici ou bien d'opter pour une visite combinée (toujours en 
français) des principaux monuments du Vatican (Basilique Saint-Pierre, Musées du Vatican, Chapelle 
Sixtine).
- Et comme souvent à Rome, n'oubliez pas chapeaux, casquettes et bouteilles d'eau pour ne pas griller 
sous le soleil de la file d'attente !
Sous les ors de la basilique…

Après une courte pause casse-croûte à l’ombre de la colonnade, nous décidons de remonter à pied en direction des musées du Vatican. La liaison se fait très rapidement. Nous sommes sur le point d’entrer dans le musée lorsque l’hôtesse qui nous accueille nous informe que notre Roma Pass ne nous permet pas de visiter les musées du Vatican ! Grosse déception. Je regrette à ce moment de n’avoir pas suffisamment fait de recherches sur les modalités du Roma Pass. Comme je ne l’ai découvert que plus tard, nous aurions dû nous tourner plutôt vers l’Omnia Card qui donne accès à de nombreux musées et sites à la fois de Rome et du Vatican.

Alors tant pis, plutôt que de payer deux entrées de musée en plus, on décide de rebrousser chemin et de partir explorer l’un des sites qui figure dans notre Roma Pass. Ce n’est pas comme si les attractions manquaient dans cette ville ! Direction le château Saint-Ange, situé à seulement quelques centaines de mètres du Vatican.

Le château Saint-Ange, véritable condensé de l’histoire de Rome

Nous ne connaissions que très peu de choses de ce monument avant de prendre la décision de le visiter. C’était donc une visite pleine de suspense ! Bien évidemment, une fois à l’entrée, il y a du monde. Mais cette fois, nous parvenons à entrer sans trop attendre. Les photos sont malheureusement interdites à l’intérieur des lieux mais ce château s’est finalement révélé plein de (bonnes) surprises ! Nous avons adoré nous perdre dans les couloirs et les allées de ce labyrinthe géant. Au fur et à mesure de la visite, on passe d’une époque à une autre à travers les différentes parties du château :

  • du mausolée de plusieurs empereurs romains aux structures défensives du Moyen Âge,
  • des appartements résidentiels de certains papes à une vue absolument splendide sur tout Rome et le Vatican.

Nous avons finalement passé pas mal de temps à l’intérieur et surtout à l’extérieur du château Saint-Ange. Sur la terrasse, nous avons trouvé un petit bar / salon de thé très agréable pour faire une pause en milieu d’après-midi. Et bien sûr, on pourrait rester pendant des heures à admirer cette vue … Une vraie cerise sur le gâteau du château Saint-Ange !

Quelques conseils pratiques pour la visite du château Saint-Ange :

- Comme pour la majorité des sites touristiques, il existe aussi pour le château Saint-Ange un billet
d'entrée avec accès coupe file (utile principalement au moment de la haute saison).
- Si vous voyagez à Rome avec vos enfants, il s'agit d'une très bonne idée de visite, à la fois riche et 
divertissante, qui permet de sortir du cadre plus strict des musées classiques.

Quand l’organisation laisse place à l’improvisation : un open tour à Rome !

L’après-midi avance, les jambes commencent à fatiguer un peu mais on souhaite avant tout rentabiliser au maximum nos journées ici ! On décide donc de terminer l’après-midi avec une activité ô combien inédite et touristique mais à la fois reposante et instructive. Direction le centre de Rome pour embarquer à bord… d’un open tour ! Nous arrivons juste avant le départ du tout dernier tour de la journée.

Et c’est une vraie chance car l’open tour se transforme immédiatement en une visite privée de Rome au coucher du soleil ! Nous montons nous installer à l’étage supérieur du bus, à l’air libre. Nous sommes complètement seuls et à cette heure-là, la luminosité est tout simplement exceptionnelle. Au cours de nos voyages, il s’agit de la seule et unique fois où nous nous sommes laissés tenté par cette activité. Et nous ne le regrettons franchement pas ! Nous gardons un très bon souvenir de ce moment en amoureux à admirer les plus beaux monuments de la ville 🙂

Il existe une foule d'offres d'open tours à Rome. Nous avons opté pour un circuit classique d'une
heure et demie à travers les monuments emblématiques. Il existe également des forfaits de transport
de 24 heures ou 48 heures pour se déplacer partout dans la ville, de façon illimitée.

Nous rentrons à l’hôtel très contents de notre journée. Après un bref passage au supermarché, Florian se lance en cuisine. Ce soir, c’est gnocchis alla Romana sur le balcon 🙂

A lire aussi : La suite de notre voyage à Rome, chapitre 3 !

Quelques liens utiles pour organiser un voyage à Rome

Auteur

Amoureuse des voyages et de la découverte, je partage sur mes blogs mes expériences et mes souvenirs de voyage pour vous inspirer et je l'espère, vous dépayser ! Continuons l'aventure ensemble sur Youtube et Instagram :

2 Comments

  1. Bonjour !
    Je prépare mon voyage pour Rome et je suis tombée sur ce super article ! J’aimerais savoir comment se nomme le bâtiment sur la dernière photo ?
    Merci beaucoup !!

    • Laura Reply

      Bonjour Lisa,
      Il s’agit de la piazza Cavour avec en fond, le bâtiment de la Cour Suprême (Corte Suprema di Cassazione).
      Au plaisir,
      Laura

Laisser un commentaire