Pour notre deuxième jour dans la ville de Québec, nous avons débuté la journée avec une activité qui nous a vraiment marqué ! C’est le gérant de l’hôtel où nous avons séjourné qui nous l’a conseillé en nous disant qu’on ne serait probablement pas déçu et qu’on y trouverait « LA plus belle vue sur Québec ». Et effectivement, je peux vous dire après coup que nous n’avons pas été déçus ! Chose que nous apprécions tout particulièrement, il ne s’agit pas, à première vue, d’une activité touristique. Il s’agit tout simplement de la traversée du Saint-Laurent en ferry entre les villes de Québec et de Lévis.

Ce matin-là, il faisait justement un temps splendide, alors on s’est dit que c’était l’occasion ou jamais pour faire cette activité. Et nous avons bien fait d’y aller tôt car quelques heures plus tard, il neigeait à gros flocons ! Je vous propose donc aujourd’hui d’embarquer à nos côtés pour cette traversée que je vous recommande vraiment de faire si vous passez par la ville de Québec. Soyons honnêtes, les promenades en bateau ont toujours un charme fou et celle-ci en particulier vaut vraiment le détour.

p1060022
Le traversier circule toute l’année, de tôt le matin à tard le soir.

que-faire-que-voir-ville-quebec

Prendre le ferry à Québec : les informations pratiques

L’embarquement sur le traversier (c’est comme ça qu’on dit au Québec !) s’effectue sur les quais du quartier Petit Champlain, facilement accessible depuis le quartier du Vieux Québec par le funiculaire ou bien les transports en commun. Arrivé à la gare fluviale, il suffit d’acheter ses tickets : le tarif de l’aller simple varie entre 2,40$ et 3,55$ (gratuit pour les enfants jusqu’à 4 ans). C’est donc une activité qui se prête particulièrement aux petits budgets ! Pensez à acheter directement vos tickets aller/retour pour éviter de faire de nouveau la queue à la gare fluviale de Lévis.

Les horaires sont très simples à retenir : le premier ferry part de Québec à 06h20 (avis aux amateurs de promenades matinales !) et s’achève à plus de 2 heures du matin. Entre les deux, comptez un départ de ferry toutes les vingt minutes (une demie heure le week end) et à partir de 19 heures, un seul départ par heure. Au niveau de la durée, il faut généralement compter une dizaine de minutes par traversée.

Québec se dessine au loin depuis la gare fluviale de Lévis.

Bon à savoir : les horaires varient légèrement le week end. Si vous avez un planning serré, vous pouvez consulter toutes les horaires sur le site officiel. Et pour ceux qui auraient opté pour un road trip à travers le Quebec, on peut aussi embarquer à bord du ferry avec sa voiture ou n’importe quel autre moyen de locomotion. Les tarifs sont en revanche un peu plus élevés. Le soir, une fois la nuit tombée, la vue est également très belle du ferry : on peut admirer toutes les illuminations de la ville de Québec depuis le fleuve.

A bord du ferry : une vue imprenable sur la ville de Québec

Une fois à bord, il y a la possibilité de s’assoir à l’intérieur du bateau ou alors de faire la traversée en restant sur le pont extérieur. C’est ce que nous avons choisi de faire avec Florian. Mais attention, si vous aussi vous faites la traversée en hiver, les températures peuvent descendre très rapidement une fois à bord ! Il est primordial de bien se couvrir et de se protéger du vent. Si vous êtes vraiment frileux, vous apprécierez probablement mieux le spectacle derrière les baies vitrées de la salle intérieure 🙂

Lors de notre traversée en mars, le Saint-Laurent était en grande partie recouvert d’immenses plaques de glace, brisées les unes après les autres par la coque du bateau. Nous avons eu droit à ce beau spectacle tout au long de la traversée ! D’un côté, de la glace à perte de vue et de l’autre, le majestueux château Frontenac qui se détache sur la ville de Québec. Le panorama est tout simplement superbe et vous aurez vraiment de quoi faire de belles photos ! A ce moment-là, nous avons remercié très fort le gérant de l’hôtel de nous avoir conseillé de faire cette traversée.

De la glace, toujours de la glace, encore de la glace !

Que faire à Québec après le ferry ?

Une fois de retour sur la terre ferme, il est très facile de continuer la découverte de la ville. Juste à côté de la gare fluviale se trouve l’un des quartiers les plus anciens du Vieux Québec. On peut par exemple se promener du côté de la Place Royale (le lieu historique de la création de la ville) et découvrir les très belles boutiques de souvenirs qui sont autour. On peut également visiter le musée de la civilisation, l’un des musées les plus renommés de Québec. Ou bien encore remonter du côté du château Frontenac et de la terrasse Dufferin en prenant le funiculaire.

A paraître prochainement :

« Une promenade hors du temps dans le Vieux Québec » et  « Que faire à Québec ? Les visites et activités incontournables ».

Enfin, la région de Québec ne manque pas d’activités en plein air. A la belle saison, les activités les plus incontournables sont les croisières d’observation des baleines, très nombreuses dans la région entre les mois de mai et d’octobre, ainsi que la découverte de la réserve amérindienne de Wendake située à quelques kilomètres de la ville de Québec. Deux activités que nous n’avons malheureusement pas pu faire au mois de mars (baleines absentes et navette pour Wendake qui ne circule pas en basse saison) mais que je compte bien faire lors d’un prochain séjour  !

Le vieux Québec, vu depuis le Saint-Laurent.
Une véritable vue de carte postale.

Liens utiles pour préparer sa visite à Québec

Cet article vous a été utile ?

Laissez une évaluation si vous l'avez aimé !

0/5Nombre de vote(s) : 0

Auteur

Amoureuse des voyages et de la découverte, je partage sur mes blogs mes expériences et mes souvenirs de voyage pour vous inspirer et je l'espère, vous dépayser ! Continuons l'aventure ensemble sur Youtube et Instagram :

Laisser un commentaire