Trois jours : c’est la durée de séjour la plus populaire parmi les voyageurs qui souhaitent découvrir Rome ! Ni trop court, ni trop long, il s’agit d’un intervalle parfait pour découvrir la capitale italienne dans de bonnes conditions. Pour ma part, lors de ma toute première visite dans cette ville, j’ai également opté pour un séjour de trois jours ! Avant d’y revenir à de nombreuses autres reprises 🙂

Alors pour vous aider à planifier au mieux votre propre voyage, je vous propose aujourd’hui de découvrir ce guide spécial pour visiter Rome en 3 jours. Quelles sont les activités et les lieux à faire absolument ? Quelles sont les erreurs fréquentes à éviter et les choses qu’il faut absolument penser à faire avant de partir ? Comment organiser vos journées sur place et votre planning ? Vous trouverez ici toutes les réponses pour organiser le plus merveilleux des voyages à Rome et rentrer comme moi, la tête pleine de souvenirs.

A lire aussi : 10 hôtels avec une vue inoubliable à Rome

Mes conseils d’organisation pour visiter Rome en 3 jours

  • S’y prendre à l’avance pour ne pas exploser le budget

C’est bien connu, plus on s’y prend tôt dans l’organisation d’un voyage, plus on s’en sort avec un budget maîtrisé. Rome n’est pas une destination très lointaine mais il est toujours déconseillé d’y organiser un week end ou un petit séjour à la dernière minute car le prix du transport et de l’hébergement peut atteindre des sommets (notamment pendant la haute saison touristique, entre avril et octobre). Pour éviter de se faire plumer, on préfère donc organiser son voyage quelques mois ou quelques semaines à l’avance. On aura également bien plus de choix pour les hôtels, les vols et les meilleures attractions touristiques n’afficheront pas toutes complet.

  • Réserver ses activités à l’avance

ABSOLUMENT IMPERATIF ! Même après de nombreux voyages à Rome, je suis toujours surprise de la popularité des différents sites et monuments. Surtout, si vous avez envie de visiter certains lieux en particulier, ne partez pas sans avoir réservé vos entrées au préalable ! Certes, cela peut s’avérer fastidieux si vous avez prévu beaucoup de visites ou que vous ne parlez pas anglais ou italien mais c’est une étape à ne surtout pas sauter. Rome étant l’une des destinations les plus touristiques au monde, la plupart des sites populaires ont des quotas de visiteurs à respecter, d’où la nécessité de réserver à l’avance. Pour toutes les activités dont nous parlerons plus bas, vous trouverez donc toujours les liens de réservation correspondant.

  • Eviter les grands sites touristiques le premier dimanche du mois

Mesure très populaire en Italie : un grand nombre de sites touristiques sont en accès libre et gratuit le premier dimanche de chaque mois. Bien sûr, il est toujours très agréable d’entrer gratuitement quelque part et de faire des économies sur son budget activités MAIS, ces dimanches gratuits attirent tellement de monde que les conditions de visite peuvent être vite dégradées en fonction des lieux visités. Par exemple, il est particulièrement déconseillé de visiter le Colisée, le Forum Romain et le Palatin le premier dimanche du mois car l’affluence peut être record, notamment pendant la haute saison touristique (entre avril et octobre). Il faudra d’abord affronter d’impressionnantes files d’attente pour entrer et ensuite, se contenter de conditions de visites loin d’être optimales, dans un site ou un monument surpeuplé. Pas vraiment idéal pour profiter de la magie des grands sites antiques ou pour admirer les beautés archéologiques exposées dans les musées. 

  • Réserver un hôtel dans le centre

Pour s’éviter de passer trop de temps dans les transports, il est préférable de trouver un hôtel bien situé, dans le centre de Rome. On peut ainsi se déplacer à pied la plupart du temps et rejoindre les différents sites touristiques facilement. J’avais opté, lors de mon tout premier voyage à Rome, pour un hôtel situé dans un quartier périphérique mais ce n’est plus quelque chose que je recommande actuellement. D’une part, car les horaires des bus peuvent être approximatifs et d’autre part, les heures de pointe sont particulièrement chargées à Rome, comme dans toutes les capitales. En 3 jours, on doit donc optimiser son temps au maximum et ne pas en perdre inutilement dans les transports 🙂

Si vous réservez suffisamment à l’avance, vous pourrez tout à fait trouver des hôtels à la fois accessibles et bien placés. Voici globalement les quartiers à privilégier pour l’hébergement :

Le centre historique (Navona, Panthéon, Quirinale, Campo dei Fiori, Ghetto).

Le centre antique et ses quartiers adjacents : Monti et Celio.

Bon à savoir : Le Trastevere est un quartier très agréable mais pas forcément pratique pour loger à Rome. Il n’est pas desservi par le métro et oblige à marcher un certain temps pour se rendre dans le centre historique (ou bien à prendre le taxi).

Bon à savoir : Le quartier de la gare (Termini) concentre un grand nombre d’hôtels, parfois à des prix très avantageux. Mais il ne s’agit pas d’un quartier spécialement attractif.

Voici sur la carte, les quartiers à privilégier pour réserver son hôtel à Rome :

Mes hôtels et Bed & Breakfast favoris à Rome

Rien que pour vous, voici mes meilleures adresses d’hébergements, testés et approuvés à Rome :

  • Mercure Roma Centro Colosseo : A deux pas du Colisée, un hôtel moderne et tout confort proposant de nombreuses chambres avec une vue directe sur le Colisée. Une adresse vraiment idéale pour un séjour romantique en amoureux ou bien pour fêter une occasion spéciale. Le soir, ne loupez pas le soleil qui vient se coucher juste derrière le Colisée, une vraie carte postale à ciel ouvert ! Cerise sur le gâteau, l’hôtel possède également une piscine sur le toit, parfait pour les jours de grosses chaleurs.
  • Hub Pantheon : Pour toucher la Rome antique du bout des doigts ! Ce petit B&B de charme se trouve tout simplement à quelques mètres de l’un des monuments les plus emblématiques de Rome, j’ai nommé : le Panthéon. Très confortables et spacieuses, les chambres offrent également une vue directe sur le temple pour s’endormir et se réveiller presque du temps de l’Empire romain.
  • B&B Colosseo Panoramic Rooms : Parce qu’il semble que j’ai un faible pour les hôtels avec vue, voici maintenant un autre B&B incroyablement situé, à proximité directe du Colisée. Situé dans les ruelles escarpées de Monti, voilà une adresse parfaite pour profiter à la fois des monuments antiques à proximité et des petites adresses de charme qui pullulent dans les environs.
  • Hotel Albergo Abruzzi : Pour dormir en plein coeur de Rome, se réveiller et s’endormir au même rythme que la ville. Ici, tout est à portée de main et de marche. Un emplacement central pour sillonner la ville et ses hauts lieux touristiques mais également une adresse confortable et bien tenue, depuis plus de 10 ans ! Le tout, avec toutes les bonnes adresses du centre historique pour manger et la vue, fantastique, sur le Panthéon.
  • Hotel Celio : En voilà un vrai petit hôtel de charme, traditionnel et authentique ! Avec sa décoration néo-antique, ses mosaïques et ses colonnes de marbre, nous voilà presque revenus dans la Rome antique. A deux pas du Colisée, dans les petites rues vibrantes du Celio, c’est l’endroit parfait pour profiter d’un peu plus de calme sans trop s’éloigner du centre.

Et parce que Rome regorge d’hôtels inoubliables, vous pourrez également trouver votre bonheur dans cet article :

☞  10 hôtels avec une vue inoubliable à Rome

3 jours à Rome : les activités à faire absolument

S’il s’agit de votre tout premier voyage à Rome, voici les activités et lieux d’intérêt à ne surtout pas louper ! Les informations pratiques et liens de réservation seront détaillés un peu plus bas dans l’article. Pour l’instant, voici une petite description rapide des incontournables :

  • Visiter le Colisée, le Forum Romain et le Palatin

Pour pénétrer en plein coeur de la Rome antique et admirer des monuments vieux de 2000 ans ! En plus du Colisée, mondialement connu, se trouvent non loin 2 autres sites : le Forum Romain (ancien centre politique de la ville antique) et le Palatin, une jolie colline verdoyante où se trouvent les vestiges des anciens palais impériaux. Absolument incontournable, même si vous n’y connaissez pas grand chose à l’histoire et à l’Antiquité. On ne peut qu’être envouté par le génie de cette civilisation et par la beauté de ses vestiges.

  • Visiter les musées Capitolins OU les musées du Vatican

Ou les deux pour les amoureux de l’Antiquité et de l’histoire ! Les musées du Capitole regroupent tout d’abord une collection impressionnante de trésors archéologiques issus des sites antiques romains (statues monumentales, mosaïques, fresques, monnaies etc…). C’est notamment ici que l’on peut apercevoir la célèbre louve allaitant Remus et Romulus ! On peut également profiter des terrasses du musée qui offrent une vue panoramique sur le complexe du Forum Romain situé juste en contrebas. Parallèlement, les musées du Vatican traversent toutes les époques et offrent l’une des plus grosses collections d’art du monde. Dans leur immensité, on pourra y croiser des chefs d’oeuvre de l’antiquité et de grands maîtres (comme Raphaël, Léonard de Vinci…) ainsi que la merveilleuse Chapelle Sixtine

  • Visiter le centre historique à pied

Parce que Rome est une ville qui se découvre et s’apprécie à pied ! Rien de tel qu’une petite promenade dans le centre historique pour se laisser aller à la fameuse dolce vita. Entre monuments historiques célèbres, places majestueuses, art de vivre et gastronomie, c’est toute l’âme de Rome qui nous enveloppe ! En se promenant dans le centre, on pourra par exemple découvrir le Panthéon (célèbre temple tout droit venu de l’Antiquité) ou encore la fontaine de Trevi, pour jeter une pièce et faire un voeu ! En plus de ces monuments romains emblématiques, ne loupez pas quelques-unes des places célèbres de la capitale, comme la Piazza Navona, la Piazza di Spagna ou encore la Piazza del Popolo. Animées tout au long de la journée, ce sont de vraies cartes postales de la vie romaine !

  • Visiter la Basilique Saint-Pierre au Vatican

Tout simplement, la plus grande et la plus importante église chrétienne au monde ! Absolument immense, impressionnante de faste et de majesté. Sans oublier la magnifique place Saint-Pierre et son arcade aux 140 statues. A voir au moins une fois dans sa vie, même pour les non croyants ! Attention : l’entrée dans la Basilique est libre et gratuite mais il s’agit de l’un des monuments les plus fréquentés de Rome, voire même du monde ! La file d’attente pour accéder à la Basilique est donc toujours longue (voire très longue), à moins d’opter pour une visite guidée qui permet de profiter d’une entrée coupe-file

  • Monter au sommet du monument à Victor-Emmanuel II

Le meilleur endroit pour admirer toute l’immensité de la ville. L’une de mes attractions favorites à Rome, que j’aime toujours faire et refaire ! En plus des monuments antiques et Renaissance qui parsèment la ville, cet énorme monument plus contemporain ne pourra pas vous échapper ! Erigé en l’honneur de la réunification de l’Italie en 1866, il permet aujourd’hui de profiter d’une vue panoramique sur toute la ville (antique et moderne) une fois que l’on a gravi ses quelques centaines de marches. Particulièrement photogénique au moment du coucher du soleil. Cerise sur le gâteau : un bar situé au sommet du monument permet de profiter de la vue sur les ruines du centre antique (Colisée inclus). Absolument magique à faire en dégustant un bon Spritz !

  • Visiter les fantastiques jardins de la villa Borghese (et/ou la galerie Borghese)

Situé au nord du centre historique, l’immense complexe de la villa Borghese s’organise autour des jardins (gratuits et en accès libre) et de la galerie (qui est un musée, et sans doute le musée le plus réputé de la ville pour l’époque Renaissance !). Appartenant autrefois à la très riche famille Borghese, la villa accueillait au XVIIe siècle l’immense collection d’art de la famille (toujours visible dans la Galerie/Musée) ainsi qu’un jardin aux 1000 trésors, aujourd’hui public et désigné sous le nom de Villa Borghese. Haut lieu du patrimoine romain, on y vient pour se relaxer et se ressourcer tandis que les amateurs d’art se régalent également avec le musée. 

  • Se délecter de la délicieuse gastronomie italienne

Qu’on se le dise, on visite bien sûr l’Italie aussi pour son fantastique patrimoine culinaire ! Et autant vous dire que vous ne saurez plus où donner de la tête à Rome tant la nourriture nous appelle à tous les coins de rue. Charcuterie et fromages, pizzas, pâtes, glaces et tiramisu, Rome est un vrai festival de saveurs ! Voici les quartiers qui regroupent le plus de bonnes adresses : les alentours de la Piazza Navona, le Campo dei Fiori, le Guetto et le Trastevere.

✈︎

Bien sûr, la ville de Rome regorge de nombreuses autres activités ! Eglises, ruines et monuments antiques plus confidentiels, musées…), la liste est pour ainsi dire interminable ! Et il faudrait sans doute y vivre pour réussir à faire le tour de tout ce que cette capitale peut offrir !  La plus grosse difficulté avant un voyage à Rome est donc de réussir à bien choisir ses activités parmi une offre culturelle des plus riches. Avec cette liste, vous ne pourrez pas vous tromper. Il s’agit bien là des sites et monuments les plus incontournables et populaires de Rome lorsqu’on visite la ville pour la première fois. Passons maintenant aux informations pratiques.

Le Roma Pass, l’incontournable pour économiser sur les activités

Parce qu’il y a BEAUCOUP de choses à faire à Rome, autant savoir tout de suite comment faire pour ne pas exploser le budget des activités. La solution est sans aucun doute le Roma Pass. Ce pass est l’un de mes incontournables à chaque voyage parce qu’il permet, pour un prix très accessible, de profiter de grands avantages et notamment celui de payer les activités moins cher

Une fois en poche, il offre la possibilité d’entrer gratuitement dans 2 attractions puis de profiter de réductions sur le prix d’entrée de toutes les attractions suivantes. Ce pass permet également de profiter de TOUS les transports en commun de Rome gratuitement (métro, bus, tramway etc…). Bref, de quoi faire de très belles économies sur toutes les grandes attractions de la ville sans dépenser un centime en transports ! Le Roma Pass est valide 3 jours.

La liste d’activités et d’expériences comprises dans le Roma Pass est très vaste et si vous optez pour les activités que nous avons listé ci-dessus, le Roma Pass sera particulièrement rentable et intéressant. Voici les principales attractions qu’il est possible de faire avec le Roma Pass ( 2 entrées gratuites, puis entrées à tarif réduit pour le reste des attractions – liste non exhaustive) :

Le Colisée, le Forum Romain & le Palatin La Gallerie Borghese
Les musées du Capitole Les musées du Vatican & la Chapelle Sixtine (réduction de 8% sur le tarif d’entrée).
Les marchés de Trajan & le musée des Forums Impériaux Le Circo Massimo
Le Château Saint-Ange Le parc archéologique de la Via Appia
Les thermes de Caracalla Le site archéologique d’Ostia Antia

Toutes les grandes activités à prévoir lors d’un premier voyage à Rome sont donc présentes dans le Roma Pass. Et même bien plus ! Musées et sites archéologiques plus confidentiels, ce dernier reste très intéressant même pour ceux qui retournent à Rome plusieurs fois et qui souhaitent varier les activités

Je réserve le Roma Pass

Bon à savoir : Les Roma Pass ne sont PAS envoyé de façon électronique. Une fois l’achat effectué en ligne, il est nécessaire de venir récupérer ses pass sur place dans l’un des différents points de retrait indiqués. Mon préféré (et souvent le plus pratique) étant celui situé juste devant le Colisée. Impossible à louper avec son immense banderole. 

Pour ma part, j’ai toujours été très satisfaite du Roma Pass. Au cours de mes différents voyages à Rome, j’ai eu l’occasion de l’utiliser à de nombreuses reprises et il s’est toujours avéré très pratique et surtout, très rentable. En complément, il m’arrive également de réserver d’autres activités ou visites plus exclusives par le biais des plateformes de réservation (par exemple, Get Your Guide). En effet, le Roma Pass donne accès aux entrées et tickets classiques des différentes attractions, en visite libre. Mais lorsqu’on souhaite profiter de visites guidées ou d’attractions plus insolites, il est parfois nécessaire de réserver ses billets en plateforme. Les deux options sont donc complémentaires l’une de l’autre

En dehors du Roma Pass, l’autre option intéressante consiste à découvrir les sites à travers différentes visites guidées. Ici, pas besoin de pass, il suffit de réserver le jour et l’horaire souhaités pour la visite. Certes, le tarif sera un peu plus élevé mais avoir un guide sera un vrai plus pour découvrir les différents monuments et ne pas passer à côté de choses essentielles. Les visites guidées de sites historiques sont particulièrement pédagogiques à Rome, menées par des guides expérimentés qui savent les rendre vivantes et particulièrement enrichissantes. Ce qui est un vrai plus quand on visite des ruines ou un monument pas forcément très compréhensible pour le commun des mortels. Les visites guidées permettent aussi de gagner du temps : les temps de visite sont réduits par rapport aux visites libres et on peut donc faire encore plus de choses de ses journées !

Passons maintenant aux informations pratiques !

Toutes les infos pour bien organiser et réserver ses activités à Rome

Vous l’aurez compris, la procédure de réservation sera différente si l’on opte pour le Roma Pass ou si l’on réserve des visites guidées. Voyons dans le détail comment organiser et réserver les principales activités qui figurent dans notre liste d’incontournables : 

  • Plus d’infos sur la visite du Colisée, du Forum Romain et du Palatin

Le Roma Pass donne accès à une visite libre des 3 sites, qui sont regroupés dans un seul et même billet combiné, valide une journée entière. Seul le Colisée nécessite ensuite obligatoirement une réservation de créneau d’entrée. Pour le Palatin et le Forum, l’entrée s’effectue librement, sans réservation.

⚠️ Attention, pour profiter d’un contenu véritablement enrichissant à l’intérieur du Colisée , la visite guidée est un incontournable ! Reconstitutions, anecdotes croustillantes, hauts faits historiques, c’est le must pour découvrir tous les secrets de ces lieux et monuments emblématiques de l’Antiquité.

Avec le Roma Pass En visite guidée 
Pour réserver son créneau d’entrée dans le Colisée, une fois le Roma Pass acheté, il suffit de se rendre sur ce site, de sélectionner la date et l’horaire souhaités pour la visite du Colisée En français (bien sûr !) et d’excellente qualité, la visite guidée combinée du Colisée, du Forum et du Palatin vous plongera la tête la première dans l’atmosphère magique de la Rome antique.

 

Bon à savoir : Certaines visites guidées permettent également d’accéder à des zones exclusives du Colisée comme la piste ou les souterrains. Si vous parlez anglais, il existe également une visite de nuit du Colisée, en petit groupe, qui permet d’accéder au monument presque vidé de ses visiteurs (oui, c’est vraiment magique !) ET d’accéder à toutes les zones actuellement accessibles dans le monument (rez-de-chaussée, étages, souterrains, piste…). Le tout avec un guide intarissable. Testée et approuvée l’année dernière, il s’agit de l’un de mes plus beaux souvenirs de Rome ! 

Voir plus d’infos sur les visites du Colisée de nuit

  • Plus d’infos sur la visite des musées du Capitole

Les musées du Capitole sont de loin mon musée favori à Rome. Si vous aimez la Rome antique, alors il faut absolument le visiter ! A l’intérieur, ne loupez pas la monumentale statue équestre de l’empereur Marc-Aurèle, de plus de 4 mètres de haut ! Ainsi que les restes du Colosse de Constantin, une statue monumentale dont la hauteur d’origine avoisinait les 12 mètres. Citons également la célébrissime Louve Capitoline, la salle des bustes des empereurs, la terrasse avec vue sur le Forum… Un vrai terrain de jeu pour les amoureux de l’Antiquité, ouvert au public en 1734 (on le considère donc comme l’un des tous premiers musées au monde !).

Avec le Roma Pass, il n’est pas nécessaire de réserver de créneau pour accéder au musée. 

Si vous n’optez pas pour un pass, vous pouvez réserver vos billets à l’avance ici pour éviter la longue file d’attente. 

En visitant Rome en 3 jours, il semble raisonnable de privilégier un seul grand musée entre les musées Capitolins et les musées du Vatican (voir ci-dessous). Parce que personne n’envisage de passer toutes ses journées dans les musées à Rome, il faut donc bien choisir celui (ou ceux) qui sont le(s) plus susceptible(s) de plus vous intéresser. Bien sûr, il est également possible de visiter les deux en optimisant au maximum son planning ! 

  • Plus d’infos sur la visite des musées du Vatican

Un autre grand musée incontournable de Rome, considéré comme l’un des plus beaux au monde. Nous entrons ici dans un musée généraliste incroyablement vaste (on pourrait vraiment s’y perdre une journée entière !), mondialement connu pour abriter… la Chapelle Sixtine. Les adjectifs manquent pour véritablement décrire ce musée, impressionnant à tous points de vue. Toutes les époques et toutes les aires géographiques s’y trouvent rassemblées ainsi qu’une quantité non négligeable d’oeuvres mondialement connues.

Les photos sont interdites à l’intérieur de la Chapelle Sixtine. Pas d’autre choix sur place que de profiter à 100% du moment et de s’immerger complètement dans l’atmosphère de cette chapelle mondialement connue ! Photo : Wikipedia « East » by Antoine Taveneaux CC BY-SA 3.0

En quelques heures, il sera bien sûr impossible de parcourir ses 1400 salles (oui oui !), il faudra donc privilégier certaines sections (Egypte antique, collections étrusques, romaines, grecques, peintres Renaissance, modernes et contemporains) et bien sûr, ne pas oublier les salles du Palais du Vatican où se cache la Chapelle Sixtine et son monumental plafond peint par Michel Ange. Une fois à l’intérieur, les photos sont interdites mais on n’oublie jamais être passé par là ! 

⚠️ Au risque de me répéter, il est absolument nécessaire de réserver ses entrées à l’avance, sous peine de ne pas pouvoir entrer dans le musée, et ce, à n’importe quelle période de l’année. Qu’on se le dise, on ne peut pas visiter les musées du Vatican à l’improviste ! 

Avec le Roma Pass En plateforme
Le Roma Pass permet de profiter d’une réduction de 8% sur les entrées coupe-file des musées du Vatican. Pour profiter de la réduction, les réservations s’effectuent à cette adresse. Les billets d’entrée sont à réserver ici

On peut également opter pour une visite guidée combinée des musées du vatican  (en français) ET de la Basilique Saint-Pierre, située juste à côté. Un combo intéressant pour découvrir le meilleur du Vatican en une demi-journée ! 

 

  • Plus d’infos sur la visite de la Basilique Saint-Pierre

Si l’on ne devait voir qu’une seule église dans sa vie, ce serait probablement celle-ci. Un monument à la fois incontournable et inoubliable, qui attire les pèlerins et les visiteurs du monde entier. Les superlatifs ne sont vraiment pas de trop pour décrire cette merveille d’architecture. Une fois à l’intérieur, les dimensions et la beauté sont telles qu’on se demande presque comment l’humain est capable de construire de telles choses… Mais attention, le revers de la médaille réside dans l’extrême fréquentation du lieu : des foules se pressent littéralement de l’aube au crépuscule pour entrer dans le Saint des Saints de la religion catholique.

Le temps d’attente pour entrer dans la basilique peut donc être très longs, notamment si vous souhaitez entrer gratuitement et visiter la Basilique par vos propres moyen. Il n’y aura pas le choix : il faudra affronter la file d’attente qui peut facilement s’égrainer sur plusieurs centaines de mètres. Pensez à prévoir de l’eau et de quoi vous protéger du soleil si vous êtes à Rome entre le printemps et le début de l’automne (il n’y a pas d’ombre sur la Place Saint-Pierre en dehors de la colonnade). Il est généralement recommandé d’arriver le matin bien avant l’ouverture pour avoir une chance d’attendre moins longtemps qu’en pleine journée et profiter de températures plus clémentes. 

Avec le Roma Pass En plateforme
Il n’est pas nécessaire de réserver un créneau pour entrer dans la Basilique. L’entrée s’effectue par le biais de la file d’attente principale mais le Roma Pass offre quand même l’avantage de profiter d’un audio-guide à l’intérieur de la Basilique pour tirer le meilleur parti de sa visite. On peut ici réserver des visites guidées de la Basilique Saint-Pierre, qui sont actuellement le seul et unique moyen de profiter d’une entrée coupe-file ! A recommander pour un VRAI gain de temps et parce que les visites guidées de la Basilique sont généralement couplées avec la visite des musées du Vatican situés juste derrière. Un très bon rapport qualité prix et un temps précieux sauvé pour s’extirper des files d’attente plus qu’impressionnantes du Vatican. 
  • Plus d’infos sur la visite du centre historique à pied

La carte ci-dessous offre un aperçu des plus belles choses à voir dans le centre de Rome. On peut ensuite s’organiser un petit itinéraire personnalisé pour rallier ces différents points. Au cours de cette promenade, on pourra découvrir :

Le Panthéon : Edifié sous l’empereur Hadrien dans les années 120 après Jésus-Christ. Il est aujourd’hui l’un des plus beaux temples romains encore debout, avec ses majestueuses colonnes et sa décoration intérieure tout en marbre. Attention, le Panthéon est un monument très fréquenté et la file d’attente est souvent importante pour y accéder. Pour éviter ce désagrément, il est possible de réserver ses billets à l’avance. Il est également recommandé de prendre un audioguide pour découvrir toute l’histoire de ce lieu pas comme les autres, parvenu intact comme par magie jusqu’à nos jours. Les billets coupe-file avec audioguide officiel sont en vente ici

La Fontaine de Trévi : Monument incontournable de la ville éternelle, romantique et inoubliable. L’accès à la fontaine est libre et gratuit, de jour comme de nuit. Mais soyez prévenu, la fontaine et ses abords sont TRES chargés ! 

Les plus belles places de Rome : Piazza Navona et ses artistes de rue, la Piazza de Spagna (célèbre pour ses escaliers fleuris d’azalées au printemps, mais aussi photogénique le reste de l’année), le Campo dei Fiori (une place populaire de marché entourée de bonnes adresses), la place du Capitole avec ses magnifiques palais Renaissance et enfin, la Piazza del Popolo (plus au nord, majestueuse et grandiose,avec son obélisque égyptien).

Le monument à Victor-Emmanuel II, père de l’Italie réunifiée. Incontournable de par ses dimensions gigantesques et sa blancheur immaculée. A admirer d’en bas en premier lieu mais préparez-vous également à le gravir car la vue d’en haut vaut sacrément le coup d’oeil ! 

  • Plus d’infos sur la visite du monument à Victor-Emmanuel II

Aussi appelé « Il Vittoriano » par les Romains, cet énorme monument ne peut qu’impressionner par ses dimensions gigantesques et son architecture d’inspiration antique. Il se cache à son sommet l’une des plus belles vues de Rome et un lieu où la contemplation et la méditation s’invitent bien volontiers. 

Bon à savoir : Le Vittoriano peut se visiter de différentes façon. Soit par un accès gratuit et libre sur ses terrasses extérieures (parfois bondées, il va sans dire !), soit en accédant à sa plateforme d’observation (encore plus haut, tout simplement sur le toit du bâtiment), qui est elle, une activité payante. Dans tous les cas, il n’y a pas besoin du Roma Pass ou d’un quelconque autre pass pour accéder au monument à Victor-Emmanuel II.

Accéder aux plateformes gratuites Accéder à la plateforme payante
Il suffit de suivre les indications fléchées (pas toujours très visibles, il faut le dire) qui guident jusqu’aux terrasses en haut du bâtiment. La plus jolie vue se situe ensuite du côté du centre antique avec une vue panoramique sur les ruines des forums impériaux, du Forum Romain et du Colisée. C’est également de ce côté que l’on trouve un bar / café, parfait pour un en-cas avec vue. Nous voilà tout simplement ici sur le toit de Rome, pile entre les chars majestueux qui couronnent le monument ! La vue à 360° est spectaculaire, à la fois sur la ville moderne et antique, avec en prime les deux quadriges romains qui nous entourent. Tout simplement magistral et inoubliable ! Pour accéder à cette plateforme, les billets sont disponibles ici.
  • Plus d’infos sur la Villa et la galerie Borghese 

Parce qu’une petite activité gratuite ne fait pas de mal de temps en temps ! Et parce qu’on peut aussi avoir envie de sortir un peu des vieilles pierres et des musées, les jardins Borghese sont parfaits pour prendre un grand bol d’air frais et de verdure, dans un cadre raffiné et enchanteur. Véritable poumon vert de Rome, on découvrira au détour des allées de magnifiques statues, fontaines, temples, plans d’eau, terrasses… Toute l’élégance à la Romaine, cette fois côté jardin ! On peut également louer sur place des vélos, faire un petit tour de barque ou encore se régaler avec un bon pique-nique.

A l’intérieur du parc, on trouve également de nombreux bâtiments dont la fameuse Gallerie Borghese, l’un des musées les plus renommés de la ville. Autrefois collection d’art de l’influente famille Borghese, il s’agit toujours de nos jours de l’une des plus belles collections d’art au monde ! A l’intérieur, on trouvera de nombreux chefs d’oeuvre des plus grands noms de la Renaissance : Raphaël, Titien, Le Bernin, Rubens, le Caravage, Bellini… Que du beau monde ! 

⚠️ Attention : De par sa renommée internationale, la Gallerie Borghese est TRES fréquentée et l’accès y est strictement réglementé. Tous les billets doivent être achetés à l’avance avec une date et une heure d’entrée précises. Il ne sera pas possible d’y entrer sans réservation préalable.

Avec le Roma Pass En plateforme
La réservation de créneau est obligatoire pour entrer à la Gallerie Borghese avec le Roma Pass et s’effectue directement en ligne sur ce site. Comme pour le Colisée, des frais de réservation de 2€ s’appliquent.  Les billets d’entrée de la Galerie Borghese se trouvent ici. Des visites guidées sont également disponibles en français.

Programme de visite Rome en 3 jours

A partir de cette liste d’activités emblématiques, voici 2 exemples de planning qu’il est possible d’organiser. Etant donné que la réservation des activités est absolument obligatoire, on n’a donc pas d’autre choix que de devoir se tenir à un programme établi à l’avance. Pas d’improvisation donc mais c’est le prix à payer pour découvrir tous les trésors de cette magnifique ville ! 

Le programme n°1 privilégie des visites libres de monuments et de musées avec des entrées issues du Roma Pass et de l’Omnia Card (les deux grands pass que nous avons vu au début). Le programme n°2 quant à lui, est plus axé visites guidées (comme celles que l’on trouve sur les différentes plateformes et dont nous avons vu le détail un peu plus haut). Les visites guidées, plus concentrées permettent de visiter les sites et monuments de façon plus rapide et efficace et permettent donc de dégager plus de temps à côté, par exemple pour découvrir d’autres quartier (comme le Trastevere) ou faire d’autres activités très sympas (bus panoramique etc…).

  • Programme Rome 3 jours (avec le Roma Pass)

Avec ce programme, le Roma Pass permet de profiter de l’entrée gratuite au Colisée, Forum Romain et Palatin ainsi qu’aux musées du Capitole. On profite ensuite d’une entrée coupe-file à tarif réduit (-8%) pour les musées du Vatican. On accède également de façon illimitée aux transports en commun (métro, bus).

  • Programme Rome 3 jours (avec visites guidées)

Envie d’autres activités ? Voici quelques idées 

  • Visite de Rome en bus panoramique : Quand on en a un peu plein les pattes mais qu’on veut quand même profiter de toute la beauté de la ville ! J’aime personnellement beaucoup m’embarquer dans un petit circuit en bus panoramique en fin de séjour, pour dire un bel au revoir à Rome et à tous ses monuments emblématiques. Particulièrement agréable en fin de journée lorsque la lumière devient douce et tamisée.
  • Les ateliers cuisine : Très à la mode ces dernières années, pour apprendre à faire des pâtes et à les cuisiner comme un italien !
  • Les incontournables circuits découverte en Vespa : Comme dans les films, mais attention au traffic romain !

On n’oublie pas les transferts aéroport !

Pour bien commencer et terminer son voyage, les transferts aéroport sont un détail à ne pas négliger. La bonne nouvelle, c’est que les différents transferts aéroport sont nombreux à Rome, pas forcément très onéreux et souvent très efficaces ! Voici mes préférés : 

  • Les navettes en bus : Pratiques, départs réguliers (entre 8h et minuit), bus récents et bien entretenus, disponibles en aller simple ou aller/retour pour aller ou revenir du centre de Rome depuis l’aéroport Fiumicino. Comptez entre 30 minutes et 1 heure de trajet en fonction de la circulation. Et si vous arrivez / partez de l’aéroport Ciampino, les navettes en bus vers le centre de Rome se trouvent ici.

Voir plus d’infos sur les navettes en bus vers/depuis Fiumicino

Voir plus d’infos sur les navettes en bus vers/depuis Ciampino

  • Les navettes privées : Un petit plaisir que j’aime bien m’offrir à l’occasion, surtout lors des très courts séjours lorsqu’il ne faut pas perdre de temps dans les transports ! Les navettes privées en voiture nous récupèrent à la sortie de l’aéroport et nous déposent directement au pied de notre hôtel à Rome. Royal et très rapide ! Bien sûr, le service est également possible dans l’autre sens : la navette nous récupère à l’hôtel avant de nous acheminer vers l’aéroport pour le retour.

Voir plus d’infos sur les navettes privées

  • Le Léonardo Express : Pour faire la liaison en train entre l’aéroport Fiumicino et la gare Termini de Rome.

____________

Et voilà ! Vous savez maintenant tout pour organiser le plus beau des séjours à Rome ! Avec ses magnifiques monuments et vestiges, son art de vivre incomparable et son climat  il y a de fortes chances pour que vous soyez vous aussi ensorcelé(e) par cette ville pas comme les autres ! Eh oui, Rome est une ville que l’on ne peut pas oublier une fois qu’on y a mis les pieds ! Et avec sa richesse culturelle inépuisable, il y a aussi de fortes chances qu’on y revienne. Moi la première, déjà 3 voyages au compteur 🙂

S’il vous reste des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires !

Pour continuer à organiser votre voyage à Rome :

☞  Visiter le Colisée : toutes les infos pour une visite inoubliable

Les 20 plus beaux monuments et sites antiques à visiter à Rome 

Dites-moi si vous avez aimé cet article !
2 avis (5/5)
Auteur

Amoureuse des voyages et de la découverte, je partage sur mes blogs mes expériences et mes souvenirs de voyage pour vous inspirer et je l'espère, vous dépayser ! Continuons l'aventure ensemble sur Youtube et Instagram :

Laisser un commentaire