Montréal est aujourd’hui pour moi comme une seconde maison. Pour avoir eu la chance d’y séjourner à plusieurs reprises au cours de mes différents voyages au Canada, j’y ressens maintenant un vrai sentiment de familiarité et de bien être. De par sa taille (presque 2 millions d’habitants), on pourrait croire de Montréal au premier abord qu’elle est une ville grouillante, stressante et hyperactive ; à l’image des autres grandes métropoles de la côte nord-américaine. Rassurez-vous vite, ce n’est pas du tout le cas ! Montréal est sans doute la grande ville la plus relax que j’ai eu l’occasion de visiter ces dernières années. C’est une ville incroyablement zen, jamais surpeuplée (sauf peut-être sur les routes !) et avec une foule d’activités et de lieux sympas à découvrir.

Il s’agit bien sûr d’une étape incontournable pour qui vient visiter le Québec. Qu’elle soit le point de départ d’un road trip au Québec ou bien une destination à part entière, j’ai souhaité aujourd’hui partager avec vous tout ce que j’ai pu découvrir de cette ville au fur et à mesure de mes visites. Ce petit guide se veut être votre meilleur allié pour découvrir toutes les facettes de Montréal : j’y dévoilerai toutes les activités emblématiques mais aussi les lieux d’intérêt à ne pas louper ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y en a vraiment pour tous les goûts et pour tous les âges à Montréal 🙂

Combien de temps faut-il pour visiter Montréal ?

Il est forcément difficile de répondre à cette question car il existe autant de façons de visiter la ville qu’il existe de touristes. Mais on peut quand même réfléchir à la question en prenant différents cas de figure :

  • Si vous n’avez encore jamais visité Montréal et qu’il s’agit d’une première fois : 5 jours me semblent être tout à fait adéquats pour avoir un bon aperçu de la ville et de son quotidien.

Mais je suis bien placée pour savoir qu’en voyage, on ne peut pas forcément rester aussi longtemps qu’on souhaiterait, surtout lorsqu’on prévoit un road trip !

  • Si vous avez des impératifs d’organisation plutôt serrés, 3 jours restent une bonne moyenne. Dans ce cas, on se limite généralement à quelques visites et lieux incontournables, sans oublier bien sûr quelques bonnes adresses ! Mais on garde tout de même la possibilité de rayonner dans les quartiers périphériques si on le souhaite.
  • Enfin, pour les petits arrêts d’1 ou 2 jours, on se contente généralement de la visite du centre-ville. Il ne reste plus qu’à faire une petite sélection dans la liste qui suit !

Les visites et activités incontournables à Montréal

Que ce soit pour une première visite, ou pour compléter un premier voyage trop court, voici ma petite sélection des activités à ne surtout pas louper !

  • Visiter le Vieux Montréal

Quartier historique emblématique de la ville, le Vieux Montréal se distingue par son ambiance et son architecture typiquement européennes. Les petites maisons en brique ne sont d’ailleurs pas sans rappeler certains petits villages français !

A faire, à voir dans le vieux Montréal : La basilique Notre Dame de Montréal (entrée payante) et la place d’Armes, la place Jacques Cartier avec ses animations et ses artistes de rue, la rue Saint Paul avec ses boutiques et ses restaurants, le marché Bonsecours et ses boutiques d’artisanat local. Sachez que le Vieux Montréal est particulièrement vivant à la belle saison (beaucoup d’animations et de touristes) et beaucoup plus calme en hiver. Mais les restaurants et les boutiques restent ouvertes tout au long de l’année !

  • Suivre la programmation de la place des arts et des festivals de Montréal

Vous ne le savez peut-être pas encore mais Montréal est une ville extrêmement fière de la variété de ses divertissements. Et ils sont vraiment nombreux : on dénombre plus d’une centaine de festivals répartis tout au long de l’année ! Avec ça, impossible de s’ennuyer et autant vous dire qu’il y en a pour tous les goûts. Festivals de musique (Igloofest, francopholies), de gastronomie, de cinéma, de cirque, événements sportifs (grand prix de formule 1, marathon…), parades ou défilés, il y aura forcément de quoi s’occuper pendant votre séjour. Si vous visitez Montréal en hiver, ne loupez pas les animations du festival Montréal en Lumière.

Toute la programmation des festivals est à découvrir ici.

  • Se promener le long du vieux-port

A privilégier surtout à la belle saison. Plusieurs activités nautiques agréables (croisières sur le Saint-Laurent, jetski, excursions aux rapides de Lasalle), mais surtout une promenade agréable dans un cadre verdoyant avec une belle vue sur les buildings du centre. Quelques activités sympas pour les enfants et grands enfants : labyrinthe géant, tyrolienne. Dans la partie la plus au nord, les quais de l’horloge sont aménagés l’été en plage (sable et parasols au rendez-vous mais baignade interdite) avec en prime une vue directe sur la marina. Il ne manque plus que les palmiers pour parfaire de décor de vacances ! L’hiver, le coin n’est pas en reste : c’est l’endroit parfait pour venir profiter de l’une des patinoires extérieures de la ville.

Pour voir les animations saisonnières du Vieux-Port, c’est par ici.

La place des Arts pendant le festival Montréal en lumière.
  • Faire le tour du centre-ville en bus à impériale

En service de mai à octobre, les bus à impériale sont une excellente façon de découvrir les lieux et monuments incontournables de la ville. Bien plus sympas que le métro pour rayonner entre les différentes attractions touristiques, c’est surtout un moyen de transport qui peut s’avérer fort pratique pour se déplacer au sec les jours de pluie et au frais les jours de grosses chaleurs. Car oui, à Montréal dès que le soleil pointe le bout de son nez, il fait très, très chaud ! La faute à l’humidité ambiante.

Voir plus d’infos sur les bus à impériale

  • Faire du shopping sur la rue Sainte Catherine

Officiellement considérée comme la plus longue rue commerciale de Montréal, on y dénombre pas moins de 1200 boutiques prêtes à nous accueillir pour faire chauffer la carte bleue ! La grande majorité des enseignes se trouvent sur Sainte Catherine entre la rue Jeanne Mance et la rue Guy. Inutile de se lancer dans un inventaire des marques étant donné le nombre de magasins mais sachez que les centres commerciaux qui recensent le plus d’enseignes sont : Place Montréal Trust, Place Ville Marie, le Centre Eaton, le complexe les Ailes et les promenades Cathédrale. Et s’il vous reste encore quelques dollars à dépenser après tout ça, vous pouvez terminer ce marathon avec le grand magasin La Baie d’Hudson.

  • Se promener dans le Montréal souterrain

Une façon insolite de découvrir l’autre visage de Montréal. Les sous-sol du centre-ville cachent en effet un immense réseau de souterrains aménagés (logiquement baptisés RESO), qui relient la plupart des grands complexes commerciaux du centre. Pour découvrir ce monde parallèle, voici l’itinéraire que je vous recommande :

Entrez par le Complexe Desjardins puis suivez les indications jusqu’au Complexe Guy Favreau (bâtiment administratif du gouvernement du Canada). Continuez ensuite avec les Galeries du Palais et sa foule de petits commerces et remontez jusqu’au Centre de Commerce Mondial (World Trade Center pour les intimes). Ne loupez pas le petit morceau du mûr de Berlin qui est exposé sous la verrière du WTC. De là, rejoignez la station Square Victoria, puis la Place Bonaventure. La promenade se termine avec un passage dans le centre commercial Place Ville Marie. On peut ensuite choisir de continuer vers les autres centres commerciaux (Centre Eaton, Place Montréal Trust) ou bien remonter à l’air libre sur la rue Sainte Catherine.

Il existe aussi des visites spécialement organisées par la ville, qui permettent de parcourir la ville souterraine en compagnie d’un guide local (et en français bien sûr !). Probablement la meilleure façon d’en apprendre plus sur l’histoire étonnante de ce réseau pas comme les autres.

Le Complexe Desjardins.
  • Faire une grande promenade sur le Mont Royal et aller jusqu’à l’observatoire

Pour profiter d’une superbe vue sur la skyline et faire une grande promenade au milieu des écureuils ! Le parc du Mont Royal n’est autre que le poumon vert de Montréal, une colline de 190 hectares entièrement dédiée à la flânerie, au sport ou à la promenade. On peut grimper jusqu’au belvédère (aussi appelé Chalet du Mont Royal) à pied en suivant les chemins fléchés ou bien en prenant le bus ou la voiture jusqu’au parking du Mont Royal. A toutes les saisons, faites un arrêt du côté du lac aux castors : l’endroit est parfait pour un pique nique aux beaux jours ou bien l’hiver lorsqu’on peut y faire de la luge ou du patin.

  • Admirer les buildings sur l’avenue René Lévesque

Parce que c’est aussi un petit bout d’Amérique du nord qu’on a envie de voir en visitant Montréal ! Les buildings modernes du centre ville sont visibles principalement sur le boulevard René Lévesque, entre la rue de la Montagne et la côte du Beaver Hall. Sur cette portion, on peut également s’arrêter au Square Dorchester ainsi qu’à la cathédrale Marie Reine du Monde. Pour continuer sur les buildings, on peut terminer du côté du Square Victoria pour avoir un aperçu du quartier financier.

  • Explorer le Plateau et l’Avenue du Mont Royal

A l’inverse, le côté résolument européen de Montréal se retrouve sur le quartier du Plateau. Ce grand quartier, plébiscité par les français expatriés, rayonne autour de l’Avenue du Mont Royal. L’Avenue regorge de boutiques et de bonnes adresses pour manger ou boire un verre. Pour avoir un aperçu des quartiers résidentiels typiques de Montréal, n’hésitez pas à vous engager dans les petites rues perpendiculaires à l’Avenue du Mont Royal. Vous découvrirez alors les maisons typiques de Montréal à deux ou trois étages et surtout, avec leurs escaliers qui n’en finissent plus de s’aligner. Ces escaliers extérieurs représentent sans doute aujourd’hui l’image la plus typique de Montréal.

  • Se promener sur les rives du canal Lachine et voir un  coucher de soleil au parc René Lévesque

Encore un peu de verdure, pour ceux qui pourraient douter d’en trouver suffisamment ! Le canal Lachine est incontestablement l’un des endroits les plus reposants de Montréal avec sa petite marina et ses sentiers de promenades au bord de l’eau. A l’extrémité ouest du canal se trouve le parc René Lévesque qui débouche directement sur le Saint-Laurent : l’endroit promet des couchers de soleils splendides et c’est également un excellent spot à pique-nique !

  • Visiter l’oratoire Saint-Joseph

Au delà de la dimension religieuse, il s’agit sans doute de la visite que j’ai préféré faire lors de mon tout premier séjour à Montréal. D’une part, on ne peut être qu’impressionné par les dimensions énormes de de cette église et d’autre part, on aurait tort de louper l’une des plus belles vues de Montréal ! L’entrée est gratuite, elle permet entre autre de découvrir les innombrables témoignages de reconnaissance dédiés à Saint Joseph de la part des pèlerins qui viennent ici du monde entier. L’extérieur n’est pas mal non plus : depuis le parvis, on peut admirer toute la ville de Montréal qui s’étend à nos pieds. Testé et largement approuvé à l’heure du coucher du soleil !

  • Les musées à ne pas louper à Montréal

Le musée de Pointe à Callière : qui retrace toute l’histoire de Montréal depuis sa fondation par les français en 1642. Un musée très instructif, bien pensé mais aussi et surtout très interactif.

Le musée des beaux arts : une collection artistique très riche agrémentée d’expositions temporaires souvent plébiscitées.

  • Les visites à privilégier avec des enfants

Au nord du centre-ville, on trouve un vaste espace ludique et pédagogique particulièrement adapté aux visites en famille. C’est également un endroit à découvrir les jours de grand froid en hiver ou bien le reste du temps pendant les jours de pluie ! Quelles activités peut-on y faire ?

  1. Visiter le Biodôme : L’un de mes endroits préférés à Montréal ! De la nature luxuriante sous un dôme ultramoderne qui a su recréer grandeur nature les principaux écosystèmes du continent Américain avec quelques habitants à plumes et à poils en prime.
  2. Visiter le jardin botanique et l’insectarium : à découvrir tout au long de l’année. Le must ? Se promener parmi les papillons en liberté (entre février et avril).
  3. Visiter le planétarium : projections, animations et expositions sur l’histoire de la terre et du système solaire.
  4. Monter au sommet de la tour de Montréal : qui surplombe le stade olympique  et qui offre une vue panoramique sur une partie de la ville.
A l’intérieur du Biodôme.

A lire aussi : Le biodôme, une visite incontournable à Montréal

Plusieurs activités familiales se trouvent également dans le centre-ville et notamment :

  1. L’observatoire « Au sommet Place Ville Marie » : Pour découvrir une vue panoramique sur l’ensemble de la ville. De jour comme de nuit, la vue est vraiment spectaculaire et il s’agit sans aucun doute de la plus belle vue que l’on puisse avoir de Montréal. Profitez-en, l’entrée n’est pas encore trop coûteuse pour une visite de ce genre ! Voir plus d’infos sur l’observatoire.
  2. L’Expo Barbie : Tout simplement la plus grande exposition du monde consacrée aux Barbies. Ici, elles sont en plus vêtues de robes et de tenues haute couture ! Vraiment divertissant 🙂
  3. Le musée Grévin : Incontournable pour petits et grands, partout sur la planète ! Mais aussi l’occasion de découvrir certaines personnalités et célébrités québécoises ! Tarifs avantageux à saisir en ligne ici.

Et ailleurs à Montréal :

Le parc d’attraction La Ronde (ouvert entre mai et octobre). Attractions et programmation à découvrir ici.

A faire, à voir dans les alentours de Montréal

Si vous avez une voiture à disposition et que l’envie de vous échapper de la ville vous prend, voici quelques idées d’escapades à faire à moins de 2 heures de Montréal. Parce que oui, en Amérique du nord, la notion de proximité et d’alentours n’a pas vraiment la même définition qu’en France… Deux heures de voiture ici, c’est la porte juste à côté ! Et ce que j’aime le plus, c’est de savoir que la grande nature n’est vraiment pas loin et qu’on peut passer de la ville à la nature profonde en un rien de temps.

  • Le Parc Omega

Peut-être mon activité favorite dans TOUT le Québec ! Le Parc Oméga, c’est 800 hectares de nature, des animaux en liberté qu’on peut observer à notre guise et parfois même approcher, une véritable bouffée d’air frais et l’image paradisiaque de ce que le Canada a de meilleur à offrir. Fôrets de sapins, lacs à n’en plus finir et partout autour de nous, les espèces emblématiques de la faune québécoise (cerfs, daims, wapitis, caribous, orignaux, ours, loups etc…).

A lire aussi – Le parc Oméga : une échappée sauvage au milieu des animaux

  • Le parc des chutes Dorwin à Rawdon

Ce qui caractérise sans doute le plus le Québec pour nous les européens (en dehors de Céline Dion !), c’est la nature. Cette nature, on la découvre de plein fouet dans ce petit parc organisé autour de la rivière Ouareau et des chutes d’eau qui s’y succèdent. On y trouve plusieurs sentiers de randonnée très bien aménagés, des aires de pique-nique et surtout l’impression unique d’être au bout du monde.

  • Le Parc et le village du Mont-Tremblant

Incontournable à toutes les saisons, la région du Mont Tremblant est considérée au Québec comme un lieu de villégiature particulièrement renommé. Avec son village tout droit sorti d’un conte de fée, ses pistes de ski et ses sentiers de randonnées, on y trouve de quoi s’aérer l’esprit tout au long de l’année.

  • À la fin de l’hiver, manger dans une authentique cabane à sucre

Grande tradition annuelle : de mi-mars à fin avril, tout le monde se rue dans ces cabanes situées hors de la ville pour déguster un repas typiquement québécois largement arrosé de sirop d’érable. Il s’agit justement de la période qui marque la saison des sucres, autrement dit la récolte des érablières qui servent ensuite à la création de tous les produits à base d’érable (sirops, biscuits, beurres, confiseries etc…). Il existe une foule de cabanes à sucre dans les environs de Montréal, certaines étant plus touristiques que d’autres.

Le parc des chutes Dorwin.

Et voilà ! Vous savez maintenant tout ce qu’il faut pour visiter Montréal sans rien louper ! Si vous avez déjà voyagé à Montréal, n’hésitez pas à nous faire partager vos endroits préférés dans les commentaires. Et parce qu’il y a bien d’autres choses à découvrir à Montréal en plus des lieux touristiques, je vous prépare pour bientôt un article spécialement dédié à toutes mes bonnes adresses testées et approuvées à Montréal. Hôtels, restaurants, magasins, rien ne sera oublié pour passer un séjour parfait !

Quelques liens utiles pour organiser un voyage à Montréal

Auteur

Amoureuse des voyages et de la découverte, je partage sur mes blogs mes expériences et mes souvenirs de voyage pour vous inspirer et je l'espère, vous dépayser ! Continuons l'aventure ensemble sur les réseaux sociaux :

2 Comments

  1. Très bon article qui donne vraiment envie d’aller visiter Montréal. Nous partons en 2019 pour un voyage au Québec et 5 jours à Montréal. Je sens que l’on va se régaler !!!

    • Laura Reply

      Merci beaucoup !
      Oui, il y a énormément de choses à faire et à voir au Québec… et à toutes les saisons 🙂

Laisser un commentaire